Atelier de conversation

Bernhard Braunstein
  • 2017
  • 70 min
  • Autriche, France
  • Schaller 08, Supersonicglide

Dans l’une des plus grandes bibliothèques (la BPI) de la ville de Paris, des gens venus des quatre coins du monde se retrouvent chaque semaine pour pratiquer le français à l'"Atelier de conversation". Des réfugiés de guerre et des personnes chassées de leur pays par des persécutions politiques côtoient des hommes d`affaires et des étudiants sans souci. Pour différents qu'ils soient, les participants partagent un objectif commun : ils se débattent avec une nouvelle langue

  • Vendredi 1 juin à 18h30 Le Pont-de-Montvert (en présence de Sarah Limorté, Réalisatrice, et Raymond Macherel, Distributeur)

BRAGUINO

Clément Cogitore
  • 2017
  • 49 min
  • France, Finlande
  • Bluebird distribution

Braguino est un voyage photographique et filmique à la recherche d’une « communauté impossible », recluse au cœur de la forêt en Sibérie.
Au milieu du village : une barrière sépare les Braguine et les Kiline. Vivant recluses en autarcie au bout du monde, les deux familles se sont brouillées, se haïssent et refusent depuis plusieurs années de se parler. Entre la peur des bêtes sauvages, du feu qui détruit tout, et la joie offerte par l’immensité de la forêt et de ses ressources, enfants et adultes tentent tant bien que mal de vivre ensemble : un projet politique à l’épreuve de la taïga.

  • Vendredi 30 novembre à 18h00 Lasalle (en présence de Saïda Kasmi, Distributrice du film Braguino)

Chris the Swiss

Anja Kofmel
  • 2018
  • 85 min
  • Suisse, Croatie, Allemagne, Finlande
  • Dschoint Ventschr Filmproduktion, Ma.Ja.De Filmproduktion, Nukleus Film, IV Films

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances.  Une enquête fouillée et un récit haletant associant de façon originale documentaire et animation qui porte un regard neuf sur un conflit récent.

(Semaine de la critique, Festival de Cannes, 2018)

  • Samedi 17 novembre à 21h00 Vialas (en présence de Sophie Mazas, Avocate, Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme de Montpellier - Avec la participation de CTA Cévennes Terre d’Accueil et de Welcome, associations locales d’aide aux migrants.)

Chris the Swiss

Anja Kofmel
  • 2018
  • 90 min
  • Suisse, Croatie, Allemagne, Finlande
  • Urban Distribution International

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l'uniforme d'une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d'enquêter pour découvrir ce qui s'est passé et comprendre l'implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

  • Vendredi 30 novembre à 18h00 Lasalle (en présence de Saïda Kasmi, Distributrice du film Braguino)

Cielo

Alison McAlpine
  • 2017
  • 78 min
  • Québec, Chili
  • Second Sight Pictures, Errante Producciones

Cielo est une rêverie cinématographique sur l’immense beauté du ciel nocturne dans le désert d’Atacama, au Chili, l’une des régions du monde les plus propices à l’exploration et à la contemplation de sa splendeur. La remarquable œuvre documentaire de la cinéaste Alison McAlpine navigue entre science et spiritualité, terres arides, rivages désertiques et luxuriance des galaxies, repoussant d’autant les limites de l’imaginaire terrien. Les chasseurs d’exoplanètes qui œuvrent au sein des observatoires astronomiques d’Atacama et les habitants du désert qui tirent leur subsistance de la terre et de la mer partageant avec nous leurs visions des étoiles et des planètes, leurs histoires mythiques et leurs quêtes existentielles avec une ouverture d’esprit remarquable et un sens du merveilleux contagieux. Véritable poème d’amour adressé à la voûte étoilée, Cielo nous transporte dans un lieu calme et silencieux, où nous pouvons méditer sur l’infini et l’inconnu.

  • Samedi 13 octobre à 20h30 Ispagnac (en présence de Guilhem Brouillet, Programmateur)
  • Jeudi 8 novembre à 20h30 Le Vigan (en présence de Guillaume Cannat, Observateur et photographe du ciel)

Dans l'attente

Sarah Limorté
  • 2018
  • 41 min
  • France
  • Ateliers Varan – Université Montpellier3

Dans le village de Lasalle en Cévennes, huit jeunes afghans partagent un hébergement provisoire dans l’attente d’une réponse à leur demande d’asile. Un collectif de bénévoles les accompagne dans leur apprentissage du français et dans les démarches administratives.


Film réalisé dans le cadre du Master 2 réalisation documentaire 2018 Ateliers Varan - Université Paul Valéry Montpellier 3 à Lasalle

  • Vendredi 1 juin à 18h30 Le Pont-de-Montvert (en présence de Sarah Limorté, Réalisatrice, et Raymond Macherel, Distributeur)

Double jeu : Les coulisses de l'exploit : "L'empire de la Perfection" de Julien Faraut / 2 films de Werner Herzog

Julien Faraut / Werner Herzog
  • 2018
  • 240 min
  • France
  • Documentaire sur Grand Ecran

LES COULISSES DE L’EXPLOIT LE SPORT N’EST PAS QU’UN TERRAIN DE COMPÉTITION AVEC L’AUTRE, IL EST AUSSI UN TERRAIN DE CONFRONTATION AVEC SOI-MÊME, SES LIMITES, SES DÉPASSEMENTS. C’EST SUR CE TERRAIN QUE JULIEN FARAUT ET WERNER HERZOG ONT RENCONTRÉ LES HÉROS DE LEURS FILMS, JOHN McENROE, WALTER STEINER, REINHOLD MESSNER. (Documentaire Sur Grand Ecran)

Première partie :
L’EMPIRE DE LA PERFECTION Un film de JULIEN FARAUT
France, Couleur, 2018, 90 minutes Production UFO PRODUCTION Distribution UFO DISTRIBUTION
PRIX DU PUBLIC
Festival de Berlin Forum 2018
Cinéma du Réel 2018

Le cinéma ment, pas le sport... Au « Ce portrait déconstruit de John McEnroe aborde Herzog accompagne Walter Steiner sur Reinhold Messner est une légende de
début des années 80, le tennisman
John McEnroe est copié dans toutes les écoles, étudié sous toutes les coutures, filmé sous tous les angles. Roland Garros 84 : il a tutoyé la perfection, et pourtant...

Ce portrait déconstruit de John McEnroe aborde l’univers du tennis par un angle méconnu et drolatique : le film d’instruction, qui fait « bel et bien partie de l’histoire du cinéma », comme le précise Mathieu Amalric en voix-off. Gil de Kermadec, directeur
national technique du tennis pendant des décennies,
lui a donné ses lettres de noblesse. À ce pionnier,
Julien Faraut emprunte des images mais aussi un glissement thématique : parti d’une recherche de gestes suffisamment génériques pour être élevés en méthode dans ses films didactiques, Kermadec fait le choix en 1977 de se tourner vers des portraits de joueurs. Dès lors, c’est la singularité du geste qui compte. C’est à cette époque que le critique de cinéma Serge Daney écrit ses textes les plus brillants sur le tennis et que McEnroe émerge sur la scène mondiale. En montant
de passionnants rushes 16 mm filmés au tournoi de Roland-Garros, Julien Faraut triture le documentaire.
« C’est l’avantage de la terre battue, écrivait Daney : elle crée de la fiction. » McEnroe, connu pour ses colères, étonne par sa capacité à continuer à penser stratégiquement lors d’une partie. À pas feutrés, c’est une enquête sur le perfectionnisme qui s’esquisse – son enfer (« l’empire » au sens d’emprise), la lutte avec soi-même qu’il impose et la dramaturgie complexe qu’il instaure, bien au-delà du cirque médiatique ».
Charlotte Garson Cinéma du Réel - 2018

JULIEN FARAUT
Au sein de l’Institut National du Sport (INSEP), Julien Faraut a en charge les archives 16 mm liées au sport, ce qui lui permet de créer des ponts entre le cinéma, le sport et plus largement l’art. Fasciné par les performances des athlètes de haut niveau, Julien Faraut explore dans son travail artistique le caractère exceptionnel de ces êtres humains, à travers le cinéma. Il est l’auteur, entre autres, des films Regard neuf sur Olympia 52, Une seule fois, Paris Jeux t’aime... et de plusieurs expositions.

Deuxième partie :
LA GRANDE EXTASE DU SCULPTEUR SUR BOIS STEINER
de WERNER HERZOG

Allemagne, Couleur, 1973, 47 minutes Production WERNER HERZOG FILMPRODUCTION Distribution POTEMKINE FILMS

Werner Herzog accompagne Walter Steiner sur les quelques jours du championnat 1972 de saut à ski à Planica en Slovénie. Walter Steiner, sculpteur sur bois à ses moments perdus, est une légende de cette discipline. Médaillé d’or à Planica en 72, il n’est cependant pas à la recherche des records, mais juste de l’extase de l’envol

GASHERBRUM LA MONTAGNE LUMINEUSE
de WERNER HERZOG
Allemagne, Couleur, 1985, 45 minutes Production WERNER HERZOG FILMPRODUCTION Distribution POTEMKINE FILMS

Reinhold Messner est une légende de l’alpinisme. En juin 1984, Herzog le suit alors qu’avec son acolyte Hans Kammerlander il se lance dans un nouveau pari : faire l’ascension en une seule expédition de deux des sommets de la chaîne Gasherbrum, situés respectivement à 8068 et 8035 mètres. Messner a déjà fait ces deux ascensions mais les enchaîner ainsi sans retour au camp de base est un exploit inédit...

WERNER HERZOG
Né à Munich en 1942, Werner Herzog réalise son premier long métrage, Signes de vie en 1969. Ce film (Ours d’argent à Berlin) contient des constantes de son œuvre future : un goût pour les extrêmes, les aventuriers mégalomanes. Voir Aguirre, la colère de Dieu en 1972, Fitzcarraldo (1982)... entre autres. Il tournera ensuite nombre de documentaires, dont Grizzly man (2005) ou
La grotte des rêves perdus (2010).

  • Samedi 24 novembre à 14h30 Ganges (en présence de Kees Baker, Historien du documentaire)

Enseignez à vivre! Edgar Morin et l'éducation innovante

Abraham Ségal
  • 2017
  • 90 min
  • France
  • Films en quête, JHR films

Comment faire en sorte que pédagogie rime avec plaisir de transmettre ? Comment des jeunes exclus du système éducatif, des « décrocheurs », peuvent-ils devenir des êtres créatifs, désireux d’apprendre ? Edgar Morin et le réalisateur trouvent des réponses concrètes en découvrant des expériences vivifiantes, en allant au contact des élèves et des équipes éducatives. Enseignez à vivre ! met en perspective les idées d’Edgar Morin sur une autre éducation possible et des pratiques innovantes dans cinq établissements publics : la créativité et la vitalité des jeunes font écho à la pensée complexe et généreuse du philosophe.

  • Vendredi 21 septembre à 18h00 Mas de Val (en présence de Pauline Roth, Assitante réalisation)
  • Samedi 22 septembre à 20h30 Les Mages (en présence de Pauline Roth, Assitante réalisation)
  • Lundi 1 octobre à 20h00 Montpellier (en présence de Edgar Morin, Auteur et protagoniste principal du film)
  • Jeudi 4 octobre à 20h00 Le Vigan (en présence de Edgar Morin, Auteur et protagoniste principal du film)

HECHO EN MEXICO

  • 2018
  • 90 min
  • Mexique
Desde el Fondo de Arturo Pons 2017 fiction 6 minutes Mexique       
'action se déroule   dans le  fond  d ' une piscine, un couple va lutter pour conserver le plus longtemps possible leurs respirations avant de se  séparer.  
Carlos de Juan Carlos Solares Reyes  2018  15 minutes Documentaire  (Guadalajara) Mexique
Carlos m'a montré que la vie est le plus beau cadeau qui puisse exister, que l'amour existe, qu'il vaut la peine d'être ressenti, que les rêves sont la seule chose que nous ayons, nous ne devons jamais y renoncer et c'est pourquoi j'ai décidé de raconter son histoire. 
En las alturas de Omar G Neri 2018 10 minutes Documentaire Mexique / Canada     
Produit par le Lab Kino Room , le documentaire raconte le quotidien des maçons qui travaillent à la construction des bâtiments.
Plomo sediento de Fernando Corona  2017 8 minutes fiction Mexique           
Un etudiant  à velo  se dirige vers  un centre commercial, Là il trouvera quelle sera la cause de sa rédemption.
El muro de Juan Manuel Ramirez documentaire 2017 18 minutos Mexique
Les  légistes analysent  les restes des milliers de migrants qui meurent chaque année dans le désert en essayant de traverser aux États-Unis. À cette réalité s'ajoutent les chasseurs-cueilleurs, Américains armés qui patrouillent la frontière. C'est la crise migratoire que dépeint le documentaire «El muro adentro» réalisé par les étudiants du Centre universitaire d'études cinématographiques de l'UNAM.
No me extrañaras de  Omar Alcalá  2017 13 minutes Fiction Mexique         
Sarah, une femme de 70 ans, vit dans une modeste maison avec  Silvia, sa fille unique, qui souffre d'Alzheimer précoce. Sarah a pris soin de sa fille depuis qu'elle a été diagnostiquée Cependant, la  maladie progresse  et comme Sarah n'est plus très jeune, elle doit prendre une decisión.
Pépé de Thierry Marcos 22 minutes Fiction Mexique    
Robert, 75 ans, est un homme délaissé par sa famille. Paralysé des jambes, il s’est évadé de sa maison de retraite avec la complicité de son petit-fils, Polo. Le grand-père a convaincu le jeune homme de faire une randonnée en montagne pour retrouver l’endroit où il avait embrassé pour la première fois sa défunte femme. 
  • Jeudi 31 mai à 20h00 Montpellier (en présence de Guilhem Brouillet, Coordianteur DOC-Cévennes, et David Bravo, Distributeur Esperanza Distribution)

L'Opéra

Jean-Stéphane BRON
  • 2017
  • 110 min
  • Suisse
  • Les Films Pelléas, Bande à Part Films

Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris. Passant de la danse à la musique, tour à tour ironique, léger et cruel, l’Opéra met en scène des passions humaines, et raconte des tranches de vie, au cœur d’une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

Prix Du Meilleur Film Documentaire 2018, Prix Du Cinéma Suisse 2018

--> Film programmé dans le cadre du festival lyrique "Les voix d'Ispagnac" <--
  • Vendredi 10 août à 21h00 Ispagnac (en présence de Guilhem Brouillet, Programmateur, Invités du festival Les Voix d'Ispagnac, Chanteurs-ses / Pianiste - Chef de chant / Régisseur Général etc., )

L'esprit des lieux

Serge Steyer & Stéphane Manchematin
  • 2018
  • 98 min
  • France
  • Les Films de la pluie, Ana Films, France 3

À la tombée du jour, il camoufle ses micros dans un sous-bois, déclenche la prise de son, puis s’éloigne jusqu’à se fondre dans la nature. Toute la nuit, le dispositif capte des ambiances sonores : souffles, cris, chants, grattements... De retour en studio, dans le sous-sol de sa maison, Marc écoute les enregistrements afin d’en extraire les pépites.

Curieuse et intriguée par ses activités nocturnes, sa fille Lucie manifeste l’envie de l’accompagner. Elle est souvent la première auditrice des tableaux sonores que crée son papa.

Son travail commence à faire parler de lui, dans les écoles, les milieux artistiques, la scène musicale… Bientôt, un compositeur, Christian Zanési, lui propose de collaborer à la création d’une pièce de musique électroacoustique.

  • Samedi 15 décembre à 14h30 Ganges (en présence de Marc Namblard, Protagoniste principal du film et Preneur de son spécialisé dans les sons de la nature)
  • Samedi 15 décembre à 20h30 Le Pont-de-Montvert (en présence de Marc Namblard, Protagoniste principal du film et Preneur de son spécialisé dans les sons de la nature)

Le dernier socialiste

Maxence Voiseux
  • 2018
  • 87 min
  • France
  • Alter Ego Production

Fin 2016, les jeunesses socialistes s’engagent dans la préparation de la primaire persuadées d’une
défaite à l’élection présidentielle. Grégoire est un nouveau militant au sein de ces jeunesses. Le novice
en politique fait des débuts prometteurs et lui, comme personne rue de Solférino, croit en une possible
renaissance de la gauche et à la victoire au printemps prochain. Il s’agit de l’histoire de son engagement.

La séance sera accompagnée par Maxence Voiseux, réalisateur du film, et Imène Miraoui, conseillère municipale à la mairie de Mende, l'une des protagonistes.

  • Mercredi 28 novembre à 21h00 Florac (en présence de Maxence Voiseux, Réalisateur, et Imène Miraoui, L'une des protagonistes / conseillère municipale à la mairie de Mende)

Les hommes et l'étang « Et si le printemps ne revenait pas ? »

Hélène Morsly
  • 2011
  • 70 min
  • France
  • Maremar

On pêche dans l’étang de Thau depuis l’Antiquité et on y pratique la conchyliculture depuis la fin du 19e siècle. Ces activités, depuis vingt ans, sont de plus en plus menacées par l’urbanisation du pourtour de l’étang. Nombre de pêcheurs ont déjà cessé leurs activités et envisagent difficile- ment la relève. Pour comprendre ce que nous pourrions perdre, nous tous, à l’extinction de ce rapport singulier à son territoire, à ce qui fait une culture, Hélène Morsly a suivi le travail de ces hommes, pêcheurs et conchylicul- teurs, au fil des saisons, pendant une année, à Sète, dans l’Hérault.

  • Vendredi 21 septembre à 21h00 Mas de Val (en présence de Hélène Morsly, Réalisatrice)
  • Samedi 22 septembre à 18h00 Les Mages (en présence de Hélène Morsly, Réalisatrice)

Libre

Michel Toesca
  • 2018
  • 100 min
  • France
  • Sanosi productions

La Roya, Vallée du sud de la France frontalière avec l’Italie. Cédric Herrou , agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des exilés, il décide avec d’autres habitants de les accueillir. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi... Commence alors une résistance citoyenne filmée pendant 3 ans par son ami Michel Toesca.

(Projection suivie d'une discussion et d'un repas partagé)

Michel TOESCA /// biographie

Michel Toesca est né à Nice en 1960. Il découvre le cinéma à l’âge de 14 ans en participant au tournage et au montage d’un court métrage de son cousin le photographe Jean Louis Martinetti. Fasciné par le langage ciné- matographique, il emprunte la caméra double 8 de son père et commence à tourner et monter ses premiers films. Il s’installe à Paris en 1978, y commence une école de cinéma qu’il quitte en cours de deuxième année pour tourner et produire ses films tout en travaillant comme assistant puis réalisateur. Il apprend la prise de son et d’image pour être le plus autonome possible dans sa démarche de cinéaste. En 2008 il vient vivre à Saorge dans la vallée de la Roya et continue à produire et tourner ses films de façon de plus en plus indépendante.

  • Samedi 17 novembre à 18h00 Vialas

Pas comme des loups

Vincent Pouplard
  • 2016
  • 59 min
  • France
  • Les films du Balibari

Roman et Sifredy sont en mouvement.
Comme leur identité.
Ces frères jumeaux avancent dans l’âge adulte,
s’évertuant à comprendre le monde autour d’eux.
Adolescents, ils ont connu séparément la captivité, la fuite et les parcours d’insertion.
Ils ont connu ensemble l’insouciance, la violence, les jugements.
Aujourd’hui, les galères sont persistantes, mais comme ils disent :
"le meilleur reste à venir".

Dans des lieux secrets, souterrains, squats, lisières de bois,
sous des ciels nuageux ou des néons à faible tension,
là où la clarté peine à s’imposer,
ils inventent leur vie, son langage et ses codes.

Sans visages floutés,
le film s’attarde sur la complexité de ces figures de "délinquants" en puissance.
Le documentaire délaisse la peinture d’une génération
pour un portrait sensible et détaillé de ces deux frères et de leur bande d’amis en proie aux mêmes questionnements.
Il crée un autre chemin pour interroger ce refus des règles.
S’y découvre tout-à-coup la parole poétique, l’art de la joute d’une communauté à part.
La caméra saisit les pleins mais aussi les vides :
ces gestes refuges qu’ils adoptent lorsque leurs mots peinent, la cigarette,
une brindille cueillie et malmenée, la pierre de feu du briquet qu’ils roulent à l’envers.

Le film nous dévoile une facette rarement entrevue de cette révolte :
le calme qui accompagne la tempête.

  • Vendredi 12 octobre à 21h00 Saint-Martin-de-Lansuscle (en présence de Emmanuelle Jacq, Productrice, et Régis Noël, Monteur)